Avant-dernier jour

Publié le par Kastor

Nous reprenons le chemin de la digue qui nous mène au vieux Saint-Malo (appelé ici "Saint-Malo Intramuros"). Une grande avenue piétonne face à la mer, avec des bancs et de jolies maisons tout le long.

Toutes les vieilles maisons de la digue portent des noms. Ici c'est au-dessus de la porte d'entrée (mais je ne m'en souviens plus!).

De l'autre côté, une petite famille qui marche sur la plage.

Gros plan sur un détail de cette maison

Des maisons toutes étroites ! La seconde s'appelle "Le Petit Frehel"

Enfin arrivés au vieux Saint-Malo.

Une boutique sympa : Gwen et Dodik. Ils font de très jolies céramiques.

Des musiciennes de rues : une joueuse de barbariphone et une chanteuse

Nous allons chez Timoty, un salon de thé qui fait des gâteaux gargantuesques. Les plus gros font à peu près 30 centimètres de haut ! Et hyper bon ! Mon spot favori, il va sans dire...

Il y a vraiment des noms de rues rigolo ici. Là c'est la rue du Chat Qui Danse.

J'ai appris l'histoire du nom de cette rue. La voici : du temps des guerres entre le Royaume de France et l'Angleterre aux 17e et 18e siècles, lorsque les Anglais ont fait exploser un bâteau anglais remplis d'explosifs, il y a eu des débris jusqu'à Saint-Malo Intramuros mais cela n'a touché qu'un chat qui a volé dans les airs. Il est dit que le nom de cette rue est en la mémoire de ce chat...

Le Québec a sa maison culturelle sur les remparts de Saint-Malo, la "Maison du Québec". On voit ici les drapeaux de son jardin et sa statue de Jacques Cartier qui pointe vers le large...

De retour à Paramé toujours par la digue.

Une maison comme naufragée de la mer !

 

J'aime beaucoup cette maison, toute pointue et en hauteur.

Des gens qui font des arts martiaux sur la plage

En face, une dame qui fait très bretonne, je sais pas pourquoi...

Cette maison-ci s'appelle "La Conchée". Le couché de Soleil la rend rose.

Publié dans Voyage à Saint-Malo

Commenter cet article

Kastor 11/08/2005 07:52

Merci Cyril pour cette correction.
Je dois avouer que moi et l'histoire, ça fait 2! Je vais corriger l'article pour pas induire en erreur.

Cyril 10/08/2005 22:05

Si je peux juste me permettre, pour le nom de la rue du chat qui danse, c'est pas pendant la guerre mondiale, mais bien avant.

Du temps des guerres entre le Royaume de France et l'Angleterre aux XVII et XVIIIemes siècles.

Les anglais voulaient faire sauter la ville avec un bateau remplis d'explosif qu'ils auraient envoyé contre ses remparts. Heureusement, grâce à la marée, le bateau à sauté sur des rochers avant St Malo, la seule victime à déplorer aurait été un chat qu'on a vu voulu et retomber dans un mouvement qui devait ressembler à une danse...

Sinon, tu as de très belles photos. Moi, je suis un français qui fait ses études à Québec, mais St Malo est la ville qui fait battre mon coeur. J'ai hâte d'y retourner passer quelques jours.