Exploration de Kyoto

Publié le par Kastor

Nous louons des bicyclettes et allons explorer la ville.

Une dame sortant d'un temple avec ses jeunes enfants.

Entre deux maisons, nous découvrons souvent des petits "monuments aux morts" personnels.

Les résidents font bruler de l'encens et mettent des offrandes pour leurs proches décédés.

A ne pas confondre : le symbole de swastika qu'on peut y voir ne représente pas le nazisme mais bien le bouddhisme. (cliquer ici pour plus d'explication)

Voici un chat dans sa cour, bien mal en point le pauvre...

Les gens peuvent mettre des plantes sur le trottoir en face de leur maison, sans les voir détruire ou voler. Ca égaie bien les rues.

Ils exposent souvent des bouteilles près de leurs plantes, tel une offrande...

Voici une chaîne de taxi. Drôle de nom encore une fois! Ca porte même à confusion sur l'usage qui est fait de ceux-ci...

Nous visitons rapidement la mairie de Kyoto. Ces bureaux ressemblent à ceux de n'importe quel autre pays.

Des jeunes filles remerciant (en penchant la tête) un homme ayant fait une photo pour elles.

Un jeune homme faisant de la publicité à la criée et distribuant des prospectus.

Près de notre hôtel, il y a le temple du sanglier sauvage. Tous les temples ont le pouvoir d'exhausser certains voeux en particulier. Celui-ci, à cause d'une légende japonaise, est spécialement utilisé pour guérir les douleurs des jambes et pour porter chance aux coureurs.

Tous les temples ont une petite boutique attenante vendant des amulettes qui lui sont spécifique.

A la boutique, on pouvait voir cet encadré sensé illustré le pouvoir des amulettes. On y voit des articles sur des coureurs gagnants sensé avoir porté l'amulette. Si c'est pas une preuve...!

A ce temple, il y avait à ce moment-là un cours sur la cérémonie du thé.

Les codes de la cérémonie du thé sont très précis. Le professeur leur apprend où marcher pour apporter le thé, l'eau,... , comment se pencher pour les poser,... La cérémonie du thé est décrite aussi bien comme un rituel traditionnel qu'un passe-temps esthétique. 

Publié dans Voyage au Japon

Commenter cet article